Guide pour bien choisir une nacelle élévatrice

Pour travailler en hauteur sur un chantier, il existe plusieurs moyens, chacun avec ses spécificités. La problématique chez le chef-chantier est de savoir lequel de ses moyens est le plus adapté pour ses travaux. Les nacelles élévatrices constituent à n’en point douter, l’idéal en matière de travail en hauteur, car elles sont flexibles et adaptables. Découvrez ci-dessous comment choisir une nacelle élévatrice.

Qu’est-ce qu’une nacelle élévatrice ?

Une nacelle élévatrice est un appareil de manutention ou de chantier qui permet à des travailleurs d’accéder plus aisément à une zone de travail, généralement en hauteur. Opter pour l’achat ou location de nacelle élévatrice pour ses travaux en hauteur est un choix responsable qui garantit l’exécution rapide des tâches à accomplir. Celle-ci est indispensable notamment lorsqu’on entreprend de grands travaux en hauteur sur chantier.

Les différents types de nacelles élévatrices

On distingue plusieurs types de nacelles élévatrices :

  • La nacelle sur porteur ou sur camion : c’est une nacelle élévatrice installée sur un poids lourd qui permet une très grande mobilité. C’est d’ailleurs cet avantage qui rend faciles les interventions sur la voie publique en un temps record ;
  • La nacelle sur mât ou mât vertical toucan : c’est l’engin parfait pour le travail en hauteur lorsqu’il y a peu de place au sol et peu d’espace pour le déport ;
  • La nacelle-araignée : la stabilité à toute épreuve de cet engin de travail en hauteur fait de lui le meilleur à garantir la sécurité sur des terrains escamotés ou accidentés ;
  • La plateforme ciseaux ou plateforme élévatrice : engin très polyvalent permettant de travailler en grande autonomie sur un chantier. Pouvant être très grande, et donc accueillir plusieurs personnes, elle concourt à éviter les allers-retours interminables ;
  • La nacelle articulée : avec sa forme compacte et son bras articulé, elle est parfaite pour les chantiers avec peu d’espace au sol. Cet engin peut être utilisé pour plusieurs types de travaux ;
  • Le chariot télescopique : il permet de soulever non pas des personnes, mais seulement des charges allant jusqu’à 4000 kilos.

 

 

Comment choisir une nacelle élévatrice pour ses travaux ?

Le niveau de hauteur maximum et la capacité de charge, le déport et la mobilité ou encore la sécurité sont autant de critères à prendre en compte pour choisir une nacelle élévatrice.

Le niveau de hauteur et la capacité de charge

Le choix de la nacelle s’opère en fonction de la hauteur à laquelle le personnel est censé intervenir. Des ouvriers souhaitant faire des travaux à un niveau de hauteur allant jusqu’à 70 mètres doivent travailler avec une nacelle sur porteur par exemple.

Il faudra aussi prendre en compte les charges à soulever, car un poids supérieur à la capacité maximale supportée par l’engin est formellement interdit. Aussi, l’engin doit-il être équipé d’un stabilisateur pour minimiser les risques de chute en assurant un meilleur équilibre.

Le déport et la mobilité

Les possibilités de déport et la mobilité sont également des critères qui conditionnent le choix d’une nacelle élévatrice. Cela permet d’opérer sur une large possibilité de manœuvres qui sont destinées à améliorer ou accroître la production sur chantier. Pour exécuter des travaux à des niveaux de hauteur élevée comme la pose de bardages, le nettoyage de façade d’immeuble ou la réparation de cheminée, il est nécessaire d’utiliser une nacelle sur véhicule lourd.

La sécurité

La conduite d’une nacelle élévatrice requiert des compétences particulières, tout comme le travail sur les engins. La loi oblige les chefs d’entreprise depuis 1998 à former leur personnel à la conduite d’engin élévateur. Outre la sécurité du personnel, les risques d’accident qui peuvent être causés à l’entourage doivent absolument être maîtrisés. Voici quelques règles de sécurité à observer lors de l’utilisation de cet engin.